J’ai testé les massages Cellu Mince Pro chez Sunso

Lorsque j’ai été contactée par Morgane en novembre dernier pour tester un soin dans un institut Sunso, je ne savais pas trop quoi choisir et j’ai laissé cet proposition en suspend. Et puis, déprime, bouleversements hormonaux et hiver faisant, je suis arrivée en février avec quelques kilos en plus – et l’impression d’avoir des poteaux à la place des jambes. J’ai donc décidé de tester un massage Cellu Mince Pro et ai pris rendez-vous pour une première séance.

Cette première séance est toujours précédé d’un bilan où l’esthéticienne, très bien formée à ce type de méthode, constate « l’étendue des dégâts » et détermine quel type de massage est fait pour vous. Dans mon cas, il y a surtout beaucoup de rétention d’eau, mauvaise circulation sanguine mais pas beaucoup de gras et la technique choisie a donc été le massage drainant-palper rouler.

C’était la première fois que je mettais les pieds dans un institut de beauté (hormis quelques séances d’épilation chez Body Minute – beurk) et je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’ai tout de suite accroché au lieu (à deux pas de chez moi), ambiance zen et chic mais pas trop et surtout à l’accueil de Wendy qui m’a prise en charge. Une jeune femme hyper compétente mais aussi hyper sympa qui sait très bien vous mettre à l’aise. Je suis arrivée assez lessivée et le massage très tonique m’a fait un bien fou. Tonique ? Oui, même assez musclé car la technique consiste à pétrir la peau et les tissus sous-cutanés afin d’aider la lipolyse, c’est-à-dire l’élimination de la graisse par les cellules graisseuses, et d’activer ainsi la circulation veineuse et lymphatique. Disons que ça pique un peu mais en même temps, je ne suis pas fan des massages en douceur et j’aime bien sentir que « ça travaille ».

Bref, j’ai adoré cette première séance et dans une perspective de mieux-être global – je ne m’attendais pas spécialement à maigrir, j’ai décidé de rempiler pour 12 séances à raison de 2 à 3 par semaine. C’est un petit budget mais je ne le regrette pas !

Ces séances ont été de vrais bulles bien-être dans mon agenda chargé entre le boulot, les RDV pro et les RDV médicaux. À chaque fois, j’en suis sortie comme régénérée et libérée de pas mal de stress.

Capture-d%u2019écran-2016-07-14-à-18.51.09-625x372

Aujourd’hui, ma peau s’est assez nettement raffermie – je n’ai pas mesuré mon tour de cuisse avant/après, ni pris de photos alors je ne saurais « chiffrer » les résultats. Je me sens globalement moins gonflée (or période de SPM assez sévère chez moi) et plus légère au quotidien. Mes chaussettes marquent un peu moins – signe que la rétention d’eau est moins criante. Bref je suis ravie de ces séances ! Je n’ai peut-être pas les jambes de Nathalie Portman – je ne les aurais jamais mais bon, chacune sa morphologie !

Un énorme merci à Wendy pour les bons moments passés avec elle et à toute l’équipe de Sunso République pour leur super accueil.

Pour résumer, les + des instituts Sunso :

  • Un accueil aux petits soins mais pas chichiteux pour autant
  • Une excellente expertise des esthéticiennes
  • Pas de fausse promesses ni d’incitation déplacée à acheter plein de produits en plus
  • Une très bonne ambiance
  • La variété des soins proposés
  • La possibilité de réserver ou déplacer ses RDV

cellulite_v01vv

Enfin quelques trucs pour faire la peau à la cellulite aqueuse due à de la rétention d’eau et à une mauvaise circulation lymphatique :

  • Veiller à boire suffisamment d’eau
  • S’aider avec des tisanes drainantes, du jus de bouleau ou des compléments alimentaires aux plantes
  • Bouger ! Marcher, pédaler, etc… et tester les activités aquatiques (natation mais aussi aquabike, aquagym, etc.)
  • Veiller à consommer suffisamment de protéines – de récentes analyses de sang montrent que je n’en consomme pas assez, j’avais grosso modo chiffré pour quelqu’un de sédentaire et non de sportif…
  • Se masser quotidiennement avec une crème ou une huile qui favorise le déstockage et le drainage. Pas besoin de dépenser des fortunes, l’important, c’est la régularité.
  • Surveiller sa thyroïde
  • Se méfier de certains médocs (genre la cortisone que l’on vous donne quand vous avez une sinusite), ça fait gonfler !
  • Déstresser ! Le stress favorise la rétention d’eau !
  • Ne pas hésiter à faire un petit bilan chez un angiologue si on a vraiment une sensation de jambes lourdes. Il pourra vous prescrire des collants ou des bas de contention. C’est pas glamour, mais ça aide !