Humeurs

Santé et bien-être: entre science, scepticisme et croyances, mes paradoxes

Depuis plusieurs années, en proie à des soucis chroniques, j’explore et je m’informe sur les différentes manières de se soigner et de lutter, aussi contre l’anxiété. Médecines conventionnelle ou traditionnelle (phytothérapie, acupuncture, etc.), mais aussi approches dites complémentaires plus ou moins discutables: naturopathie, étiopathie, ostéopathie, réfléxologie, reiki, sophrologie, psychanalyse, shiatsu, énergétique, hypnothérapie, homéopathie…

D’abord ouverte à tout sans vraiment d’apriori, j’en suis venue à m’intéresser davantage aux données scientifiques pour avancer de manière plus cohérente et ne pas me laisser berner par des charlatans. J’éprouve aujourd’hui le besoin de me documenter et d’aller vers des résultats d’études faisant consensus pour séparer le bon grain de l’ivraie. Je refuse désormais d’écouter benoîtement les conseils d’untel ou untel me recommandant d’essayer telle ou telle technique alors que le plus simple serait d’aller chez le généraliste… mais aussi d’écouter ma tête, mon corps et mon cœur.

C’est là que j’entre dans un certain nombre de paradoxes car si je récuse désormais les pratiques de nombreuses « médecines alternatives », ce n’est pas pour autant que je confie ma santé et mon bien-être uniquement à la médecine conventionnelle.

Je vous ai déjà parlé de mon intérêt pour la zététique qui  étudie de manière rationnelle les pseudo-sciences notamment.  J’ai développé une certaine curiosité sur tout ce qui débunke, en suivant cette méthode, les croyances en matière de santé physique et mentale et les débats actuels sur les vaccins ou l’homéopathie, par exemple, me passionnent.

Mais même si je deviens de plus en plus rationnelle, mon expérience -qui n’est fondée que sur les résultats que j’ai pu observer sur moi et ne saurait ainsi se substituer à une approche scientifique m’amène à entretenir des croyances en des méthodes que n’importe quel zététicien mettrait en doute et qualifierait de pseudo-science…

Mon scepticisme se heurte donc aux limites de mon expérience, ce qui me met un peu le cul entre deux chaises… celle du savoir d’un côté et celle de la croyance de l’autre.

Par exemples :

  • Je pense que l’homéopathie est du vrai bullshit , parfaitement inefficace (voir les conclusions du dernier rapport de l’EASAC) et je trouve scandaleux que des pharmaciens proposent des « vaccins » homéopathiques contre la grippe.
On questionnera aussi l’utilisation du terme « allopathique » qui est normalement réservé aux… homéopathes… Apologie et normalisation de l’homéopathie et dénigrement du vaccin traditionnel?
  • Néanmoins, je veux bien croire en l’effet placebo de la chose – qui n’est pas uniquement psychologique comme on le pense souvent (un bon article à ce sujet ici)

 

  • Je pense aussi qu’il y des charlatans en médecine conventionnelle et parfois deux avis valent mieux qu’un.  Mais j’ai du mal avec la suspicion croissante envers tout le corps médical et pharmaceutique même s’il est vrai que des dossiers comme ceux du Levothyrox ou de la Dépakine posent problème.

 

  • Je considère la naturopathie comme de la fumisterie (vous allez me taper sur les doigts, je sais, tant pis, lisez ça au passage) qui peut éventuellement être utile si vous êtes prêt à dépenser 80€ pour écouter des conseils de bons sens que votre médecin ou votre pharmacien vous donnerait (genre faire du sport régulièrement, manger des légumes, éviter les laitages quand vous avez un rhume ou une gastro) mais peut être dangereuse dès lors qu’elle prend le pas sur des traitements conventionnels ou propose des remèdes farfelus sinon aberrants (jeûne prolongé ou irrigation du côlon).

 

  • Néanmoins, je ne fais pas l’amalgame avec la phytothérapie. Les plantes ont des principes actifs naturels qui ne sont pas forcément meilleurs que les médicaments conventionnels et qui ne sont pas forcément sans contre-indications et effets indésirables. J’ai pu constater les bienfaits sur moi de l’huile d’onagre ou du rhodiola que je supporte autrement mieux que leurs « homologues » pharmaceutiques. Je demeure également persuadée que l’alimentation doit être la première médecine et qu’un suivi nutritionnel peut être intéressant dès lors que l’on souffre de problèmes chroniques.

 

  • Je range désormais la sophrologie, l’étiopathie ou encore tout ce qui tient des séances de magnétisme ou d’énergétique (pas d’amalgame, hein, ces pratiques sont évidemment bien différentes dans leurs objectifs comme dans leurs méthodes) dans la case des pseudo-sciences. Après encore, je pense que leurs adeptes jouissent d’un effet placebo et que c’est tant mieux. L’étiopathie me pose davantage de problèmes car j’ai terminé aux urgences avec une suspicion de dissection aortique après une séance – ce qui est un peu emmerdant quand même…

 

  • À côté de cela, sans doute parce que j’ai rencontré les bons praticiens, et que j’ai peut-être profité moi-même d’un effet placebo, j’ai confiance en des techniques plus traditionnelles notamment pour calmer mon anxiété et les effets de ma faculté à somatiser mes problèmes. Ainsi, shiatsu, acupuncture, hypnothérapie ou encore Reiki ont largement grâce à mes yeux. J’en viens même à déplorer que les médecins conventionnels ne les recommandent pas plus fréquemment alors qu’ils n’ont aucune hésitation à préconiser des séances de psychanalyse autrement plus contestée et contestable…

 

  • Je n’ai également aucun doute quant au fait qu’une excellente ostéopathe, rencontrée cet été est en train, au fil des séances, de me libérer des mes blocages physiques et de mes douleurs chroniques.

Vous voyez comme cela peut sembler contradictoire… Reste à l’assumer. À trouver ce qui est bon pour soit sans pour autant que les croyances prennent le dessus absolu sur la science. Mais « whatever works » du moment que l’on ne met pas sa santé, son bien-être (et accessoirement ses finances) en danger.

(Juste un dernier truc : contrairement à ce que l’on m’a reproché suite à cet article, je ne cherche pas à diviser, à convaincre ou à imposer, simplement à exprimer mon ressenti, faites-en ce que vous voulez ;))

Quelques liens enfin :

http://lepharmachien.com/

https://www.youtube.com/user/TroncheEnBiais/videos

https://www.youtube.com/channel/UCe75Xt9qzIKNruP5LTUFsyQ

https://www.youtube.com/channel/UC8T_vTz76WUsudvxPk6SLEw

https://www.youtube.com/user/fauxsceptique

http://www.charlatans.info/index.php

http://curiologie.fr/

https://www.youtube.com/channel/UC9BnGZLT4iPaJtDOXYwQuHQ

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *